Philosophie

 

« Manger bien et bon, dans une ambiance décontractée, « sympa » dans un cadre traditionnel avec une touche de modernité. »

Nous avons ouvert le restaurant que nous aurions souhaité trouver si nous étions nous mêmes clients. Quel aurait été et comment aurait été le restaurant idéal, dans lequel nous aurions souhaité dîner nous-mêmes ? Telle est la question que nous nous sommes posés avant d’ouvrir « Chez Hugo ».

 

MANGER BIEN ET BON, D’ABORD !

« On va au restaurant d’abord pour manger… »
Manger bien,c’est à dire servir de bons produits, issus de l’agriculture biologique (quand cela est possible), mais dans tous les cas frais.

Les produits sont sélectionnés par Hugo, le chef, qui part à la chasse deux à trois fois par semaine chez nos différents fournisseurs pour voir, toucher sentir et comparer les produits directement… et bien entendu dénicher les bonnes affaires au gré du marché.

Acheter d’abord, cuisiner ensuite. Chez Hugo, c’est le produit qui décide et non l’inverse. Les plats sont élaborés selon ce qu’il y avait d’intéressant à acheter. La tentation est grande de prendre le produit le moins cher pour gagner plus (nous restons des commerçants !) Parfois « pas cher » ne veut pas dire mauvais… Mais dans la plus part des cas, un coût inférieur reflète une qualité inférieure. Qu’importe. Hugo s’engage à privilégier le produit de meilleure qualité. C’est certes un sacrifice au niveau du coût, mais le résultat dans l’assiette sera incomparable ; c’est ce qui est le plus important.

fraises

Manger bon, c’est respecter les produits et les saveurs. Ne pas « défigurer » le produit, le transformer jusqu’à ne plus le reconnaître.

C’est rester résolument fidèle à la tradition. Ne pas sortir des sentiers battus. Si une recette ou un plat, ou une alliance de saveurs a traversé les siècles c’est qu’elle a fait ses preuves. Il n’est donc pas nécessaire de changer.

Il s’agit de ne pas céder à la pression et la mode actuelle qui voudrait toujours pousser à chercher la nouveauté, l’originalité, le surprenant… quitte à perdre ses repères et à commettre des erreurs que la tradition connaît déjà et dont elle nous préserve.

N’oublions pas que la gastronomie traditionnelle française repose sur plus d’un millénaire d’originalités, de nouveautés et de trouvailles. Maîtrisons déjà cela avant de nous aventurer dans l’inconnu. Croyez-le, c’est déjà un défi impossible à relever en une vie.

 

UNE AMBIANCE « SYMPA », DECONTRACTEE.

Le cadre. « Chez Hugo » s’est installé dans l’ancienne bergerie de la rue de l’Hospice, déjà connue depuis des années, notamment du temps de « La Chirane » et ses soirées Jazz mémorables éclairées à la bougie uniquement.

L’ambiance, au milieu de ces pierres apparentes et ces larges poutres basses et sous la voûte ancienne est naturellement chaleureuse. Le cadre est résolument ancien et traditionnel, rural et rustique.

Nous avons simplement apporté au cours de nos travaux de rénovation plus de logique, de netteté et de clarté.

 

La musique. La musique est pour nous un point important, et ne pouvons envisager un service sans la mettre au premier plan.

Passer une radio, avec le pub et des titres plus ou moins réussis ? Très peu pour nous. Passer un CD de jazz ou de classique en boucle au fil des soirées ? Ce serait vite lassant. Non. Comme pour la cuisine et les vins, la musique que nous servons est sélectionnée morceau par morceau, étudiée et choisie avec le plus grand soin.

Chaque morceau choisi doit être agréable, calme sans être soporifique, mélodieux, joyeux, beau et jamais vulgaire. Tous styles confondus : rock, classique, pop, jazz, blues ; nous prenons uniquement le meilleur de chaque, et c’est pour nous un véritable plaisir, comme pour le reste, de partager cela avec notre clientèle.

 

2 réponses à Philosophie

  1. An Versteele dit :

    Nous voudrions venir manger la semaine prochaine. Est-ce que un chien est permis?
    merci de votre réponse.
    cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *